Les moyens de transport écologiques ou comment se déplacer en polluant moins ?

Les moyens de transport écologiques ou comment se déplacer en polluant moins ?

Voiture individuelle, avion… Plusieurs moyens de transport que nous utilisons régulièrement favorisent l’émission de gaz à effet de serre, et donc la pollution. Ils sont pourtant incontournables, notamment pour les longs trajets. La solution ? Il existe des modes de déplacement plus propres qui vous permettront de réduire votre empreinte carbone sans compromis sur la praticité.

5 moyens de transport écologiques

La marche à pied est sans conteste le moyen de déplacement le plus propre avec zéro émission de gaz nocif. Si elle est à privilégier pour les courts trajets, il existe d’autres alternatives intéressantes et surtout moins polluantes pour les longues distances.

Le vélo

Parce que vous devez pédaler à la force de vos jambes, et même avec une assistance électrique, le vélo est un moyen de transport très écologique. Il est idéal pour les trajets compris entre 1 et 6 km, voire plus si vous êtes sportif. Qu’il soit électrique ou classique, il permet aussi de se déplacer rapidement en ville.

En plus de ne générer aucun CO2 dans l’atmosphère, il présente plusieurs avantages : il est économique, silencieux et facile à garer. Au même titre que n’importe quelle activité cardio, faire du vélo est également un bon moyen de se maintenir en forme et en bonne santé.

L’autocar

Les transports en commun sont aussi considérés comme des transports propres. Le bus, par exemple, peut remplacer pas moins de 30 véhicules individuels. Elle réduit donc le nombre de voitures de particuliers qui circulent sur la route.

Le taux d’occupation de l’autocar est une donnée importante. Plus il est élevé, moins la pollution par passager est importante. Grâce aux dernières innovations techniques et technologiques, sa consommation de carburant est également moindre. Aujourd’hui, les bus électriques sont les plus écologiques. Sur route ou hors route, ils sont une alternative verte aux transports urbains classiques et certains modèles comme le bus KARSAN JEST rendent même le trajet plus agréable grâce à un moteur silencieux.

Le train

Le train est plus écologique que l’avion pour les longues distances. En outre, il consomme moins d’énergie qu’une voiture individuelle. Il est aussi plus économique et permet d’éviter les embouteillages. De plus, voyager en train est plus confortable et sécuritaire.

Pour le tourisme, les trains électriques touristiques figurent dans le top des moyens de déplacement verts. Fonctionnant aux panneaux solaires, ils sont non seulement écologiques, mais aussi très économiques, avec un coût de fonctionnement de seulement 1 € pour une centaine de kilomètres pour le train électrique Sun Shuttle.

On distingue 2 types de trains électriques :

  • homologué route pour visiter une ville ou une région,
  • non homologué route pour circuler dans des sites fermés, comme un immense parc.

La voiture électrique

C’est aujourd’hui l’un des moyens de déplacement écologiques qui connaissent le plus de succès. Ce type de voiture utilise l’électricité à la place des énergies fossiles. Il n’est pas équipé de moteur thermique et ne rejette pas de gaz à effet de serre lorsqu’il roule. Il est donc moins polluant qu’une voiture classique.

Les citadines électriques constituent un excellent moyen de transport urbain. Leur autonomie dépend de la capacité de leur batterie. Mais généralement, elles sont très pratiques sur les courtes distances, pour relier deux villes voisines par exemple, pour aller travailler, etc. Silencieuses, elles réduisent aussi la pollution sonore.

Le covoiturage

La voiture non électrique (à moteur thermique) est le mode de transport qui pollue le plus, que ce soit sur une courte ou une longue distance. Toutefois, il est possible de la rendre plus écologique grâce au covoiturage.

Comme pour les transports publics, le covoiturage permet de réduire la pollution par passager. En effet, la pollution engendrée est moindre que si chaque voyageur roulait avec son propre véhicule. C’est aussi une solution efficace dans les zones non desservies par les transports en commun.

Comment choisir son mode de transport pour réduire son empreinte carbone ?

Pour faire le bon choix, les critères suivants sont à prendre en considération :

  • le temps,
  • le prix,
  • la distance à parcourir.

Pour vous déplacer dans les grandes villes, privilégiez la marche à pied et les vélos. Vous pouvez aussi opter pour des méthodes alternatives, comme la trottinette, le gyropode et les rollers. En matière de coût, ils sont également plus accessibles que les voitures.

Sur les courtes distances, il est aussi agréable d’utiliser les voiturettes électriques. Ou pour ceux qui veulent concilier sport et respect de l’environnement, le vélo reste un excellent choix.

Pour les longs trajets, les moyens de transports motorisés restent néanmoins indispensables. Plus ils peuvent transporter du monde, plus ils sont écologiques. Ainsi, les deux-roues motorisés sont plus polluants que le covoiturage, lui-même plus polluant que les bus.

Le train électrique est plus performant en termes d’empreinte carbone et de vitesse. Cependant, son prix ne convient pas à tous les budgets. Le covoiturage et les autocars représentent dans ce cas de bonnes alternatives.

Les véhicules électriques : en quoi sont-ils plus avantageux ?

Les véhicules électriques sont incontestablement plus écologiques que ceux à moteur thermique (diesel ou essence). En plus d’un bilan carbone intéressant, ils permettent de préserver la qualité de l’air. Ils présentent également d’autres atouts : ils sont silencieux, économiques à l’utilisation et nécessitent peu d’entretien.

Il existe aujourd’hui plusieurs types de véhicules électriques qui répondent à différents besoins. Pour les déplacements de proximité, il n’y a rien de mieux que les golfettes. Certaines d’entre elles sont même équipées pour le transport de marchandises ou de petits matériels.

Quant aux citadines électriques, elles trouvent leur utilité dans les grandes agglomérations. Elles peuvent transporter 2 à 4 personnes et sont faciles à conduire. D’ailleurs, certaines ne requièrent pas de permis de conduire. Comme elles sont compactes, les problèmes de parking sont plus faciles à gérer.

Autres moyens de transport propres :

Un des grands atouts des véhicules électriques est leur utilité même hors route : pour transporter les visiteurs dans un zoo, surveiller un camping ou un village de vacances, effectuer les travaux dans un vignoble, patrouiller à l’aéroport ou dans les aires de stationnement… Les modèles électriques non homologués route optimisent les temps de déplacement dans les sites de grande envergure tout en étant moins polluants.

Vos questions et réponses sur le transport vert

Quel est le moyen de transport le plus écologique ?

La marche à pied arrive en tête de liste, suivie des véhicules à propulsion humaine. On pense notamment aux vélos électriques, classiques et cargo. Toutefois, pour des distances plus importantes, vous avez le choix entre les véhicules électriques, moins polluants que ceux à moteur thermique, et les transports en commun, bien plus économiques.

Quel est le moyen de transport le moins polluant ?

Les transports publics polluent moins que les voitures individuelles. En fonction de la distance à parcourir, vous pouvez prendre le bus, le tramway ou le métro pour vous déplacer en ville. Privilégiez le train ou le bateau pour les longs trajets ! Si vous êtes réellement soucieux de l’environnement, il est préférable d’éviter l’avion autant que possible. Il est 6 fois plus énergivore que le train.

Comment se déplacer sans transport en commun ?

Si vous n’aimez pas ou ne pouvez pas prendre les transports publics, privilégiez le vélo ou pour plus de confort, les voitures électriques. Une citadine ou une golfette est parfaite pour les trajets à proximité de votre domicile, pour faire les courses par exemple. Ou pour vos déplacements sur des routes difficiles, un véhicule tout terrain électrique est plus pratique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page