Comment le gouvernement vous avantage financièrement pour passer à l’électrique ?

64654

Depuis plusieurs années le gouvernement a lancé une campagne de transition énergétique dans la mobilité. L’objectif est de faire en sorte qu’un véhicule vendu sur deux soit électrique en 2030. Cela se traduit par des avantages financiers afin d’inciter les particuliers à acheter des véhicules plus propres.

Il existe de nombreuses aides et bonus mis en place par l’état :

Le bonus écologique pour tous 

Il a pour objectif d’aider les Français, particuliers et professionnels à acheter ou louer une voiture électrique, hydrogène ou une voiture hybride rechargeable neuve. Les montants des bonus peuvent aller jusqu’à 6 000 € pour les voitures et jusqu’à 7 000 € pour les camionnettes. Le montant est déterminé en fonction du prix du véhicule et du type de demandeur (particulier ou personne morale). Des primes allant jusqu’à 50 000 € sont également disponibles pour l’achat d’un nouveau camion, bus ou autocar électrique ou hydrogène.

Prime à la conversion

La prime à la conversion a été instaurée dans le même but que le bonus écologique, afin d’inciter les français à acquérir des voitures neuves ou d’occasion en échange de la mise à la casse de voitures anciennes.  Vous pouvez obtenir jusqu’à 3 000 euros de réduction sur une voiture thermique neuve ou d’occasion, et vous pouvez obtenir jusqu’à 5 000 euros sur un véhicule électrique ou hybride rechargeable avec une autonomie de plus de 50 km en mode électrique à prix réduit. Les récompenses de conversion peuvent être combinées avec des récompenses écologiques. Le véhicule que vous acceptez de remplacer doit être une voiture ou une camionnette (poids maximal de 3,5 tonnes) essence immatriculée avant 2006 ou diesel immatriculée avant 2011.

3312001 1

Besoin d’un véhicule électrique de proximité ?

N’hésitez pas à contacter l’un de nos spécialistes au 01 42 56 11 40

Un bonus dans les zones à faibles émissions

Si vous résidez ou travaillez dans l’une des 11 zones à faibles émissions mobilité (ZFE), à savoir Paris, le Grand Paris, Aix-Marseille, Lyon, Montpellier, Toulouse, Nice, Toulon, Rouen, Strasbourg et Grenoble, Vous pouvez recevoir une subvention allant jusqu’à 1000 €. Cette aide vise à réduire l’emprunte carbone dans les villes embouteillées avec beaucoup de véhicules « non-propres ».

Le microcrédit véhicules propres 

La mobilité électrique doit être accessible à tous. Ces véhicules peuvent être onéreux et difficiles d’accès pour les ménages à faible pouvoir d’achat. Ainsi le gouvernement a instauré une aide supplémentaire, sous la forme d’un micro-crédit. Son montant calculé selon les revenus du demandeur, peut atteindre 5 000 €. Il est cumulable avec le bonus écologique et la prime à la conversion et peut être étalé sur une durée maximale de 5 ans.

Subventions collectivités locales

De nombreuses collectivités (régions,  départements, villes…) ont instauré des aides pour l’achat de véhicules plus propres. Par exemple, le département des Bouches-du-Rhône propose une subvention de 5 000 euros (sous conditions) pour l’achat d’un véhicule neuf entièrement électrique. Afin de connaître si vous êtes éligible à cette aide il suffit d’aller sur le site du gouvernement.

42589

Stationnement

Pour les villes de Nice et Paris, le stationnement est gratuit pour les véhicules électriques. Néanmoins dans les 9 autres zones à faibles émissions mobilité (ZFE) il y’a seulement des tarifs préférentiels pour l’instant, mais leur objectif reste d’encourager l’acquisition d’un véhicule électrique avant 2030.

La prime Advenir

La prime Advenir est une aide concernant l’installation des bornes de recharge. Elle permet à votre entreprise de couvrir jusqu’à 30 % des coûts d’installation et de fourniture de votre véhicule électrique. De plus elle couvrira 20 % de ces frais sur les années 2022 et 2023. L’aide maximale versée est de 960 € HT par point de recharge.

L’exonération d’immatriculation et de la carte grise 

Depuis janvier 2020, une différenciation entre les véhicules « propres » et « non propres » a été établie. L’État a procédé à un changement significatif dans le domaine des coûts de l’immatriculation et de la carte grise. En effet, les voitures électriques et à hydrogène bénéficient systématiquement d’une exonération totale des coûts d’immatriculation.

Les aides accordées par l’état afin de favoriser la mobilité électrique sont ainsi cumulables, et significatifs. De quoi tenter de nombreux français à passer à l’électrique !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page