Le prêt à taux zéro : Pour qui, quand et comment ?

MAcron

Dans le cadre de la Loi Climat votée fin 2021, une série de mesures visant à réduire l’impact environnemental du secteur automobile en France ont été votées. Le prêt à taux zéro en fait partie, et sera mis en place dès janvier 2023, pour une expérimentation de deux ans.

Qui peut avoir accès à ce prêt à taux zéro ?

Cette mesure vise l’accompagnement des particuliers à revenus modestes, ainsi que les microentreprises circulant près des ZFE d’agglomérations de plus de 150 000 habitants.

Les personnes physiques éligibles sont les foyers ayant un revenu fiscal de référence de moins de 14 000 €, tandis que les personnes morales sont les microentreprises.

Les zones géographiques concernées sont la Métropole de Lyon, Grenoble-Alpes-Métropole, Paris et Métropole du Grand Paris, Aix-Marseille-Provence, Nice-Côte d’Azur, Toulon-Provence-Méditerranée, Toulouse, Montpellier-Méditerranée, Strasbourg et Rouen-Normandie.

ZFE action climat 1
© Réseau Action Climat

Quels véhicules sont accessibles ?

Le prêt à taux zéro est applicable pour l’acquisition ou la location de voiture ou camionnette de moins de 2,6 tonnes, et rejetant moins de 50g/km de Co2. Concrètement, il cible uniquement les voitures 100% électriques et les hybrides rechargeables.

Besoin d’un véhicule électrique de proximité ?

N’hésitez pas à contacter l’un de nos spécialistes au 01 42 56 11 40

Quelles sont les conditions du prêt ?

Le prêt à taux zéro concerne les véhicules accessibles et de moyenne gamme. En effet, un plafond de 45 000 € de prix maximum pour les voitures, et de 60 000 € pour les utilitaires à été mis en place. A titre d’exemples : une Tesla Model 3 coûte 50 000 €, tandis qu’une Renault ZOE 32 000 €, et une Peugeot e-208 34 000 €.

Le prêt est d’un montant maximal de 30 000 € et doit être remboursé en maximum 7 ans. Il peut concerner un achat, ou bien une formule de location (LLD ou LOA). Il ne peut dépasser les 10 000 € pour le premier loyer, et le prix de l’option d’achat en fin de location.

Quelles sont les autres mesures phares de la Loi Climat et Résilience ?

Le gouvernement vise les dispositions suivantes :

  • L’instauration de ZFE dans 33 villes de France d’ici fin 2024
  • Les parkings de plus de 20 places de stationnement devront proposer un service de recharge dès Janvier 2025
  • La vente de véhicules lourds reposant sur les énergies fossiles, camions et bus, sera interdite dès 2040
  • Le Bonus écologique pour l’achat de véhicules électriques

Alors que l’instauration des ZFE est fortement critiquée par l’opposition (Reconquête, Rassemblement National, France Insoumise), Emmanuel Macron continue d’affirmer sa politique pour la transition écologique en vue des élections législatives prochaines.

Loi climat et resilience
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page