Les stations de recharge de batteries : l’avenir du véhicule électrique ?

NIO

Face au problème lié au temps de recharge des véhicules électriques, un nouveau service d’échanges de batteries est en pleine expansion. Mais que vaut réellement ce nouveau service ?

Les avantages des stations de recharge de batteries

  • Un gain de temps de recharge conséquent

Le concept est simple : l’automobiliste vient en station avec sa voiture électrique, un opérateur lui soustrait sa batterie, et lui installe une autre pleine, en échange. Le tout prend seulement quelques minutes, comparé à une recharge classique.

Pour une voiture assez populaire comme la Renault Zoe par exemple, le temps de charge peut aller de 30 minutes à 6 heures, dépendant de la borne utilisée.

  • Des prix d’achat de véhicules réduits

En moyenne pour une batterie, le prix du kWh est estimé à 140 euros. Pour la Renault ZOE, sa batterie de 52 kWh coûte ainsi environ 8 100 euros, soit environ 25% du prix total du véhicule. Il pourrait sembler intéressant d’acheter un véhicule neuf sans batteries et d’avoir recours à un service de recharge de batteries par abonnement.

NIO, pionner des stations de recharge de batteries

Le constructeur chinois de véhicules électriques développe activement sa stratégie dans ces stations nouvelles générations. Après la construction de plus de 800 stations en Chine, il s’attaque désormais au marché européen, avec l’inauguration de la première en Norvège cette année.

A noter, que ces « Power Swap Stations » permettent uniquement l’échange de batteries de la marque. Cette solution semble séduire la clientèle, puisque 93% des clients norvégiens ont opté pour l’option « Battery as a Service ». L’abonnement coûte environ 100 et 200 euros mensuels. Nio prévoit l’ouverture d’une vingtaine d’autres stations en Norvège cette année, avant d’en ouvrir prochainement à travers l’Allemagne, et la Scandinavie.

new gen NIO Power
© Nio

Besoin d’un véhicule électrique de proximité ?

N’hésitez pas à contacter l’un de nos spécialistes au 01 42 56 11 40

Les échecs de Renault et l’abandon de Tesla

Renault était le premier constructeur a proposer ce service en 2010, en partenariat avec l’entreprise israélienne Better Place. L’expérience s’est solvée par un échec, principalement pour mauvaise gestion et sous-estimation des coûts de déploiement des stations. En Mai 2021, Luca De Meo a annoncé relancer le travail de recherche sur ces solutions de batteries remplaçables.

Tesla s’était également essayé à ce concept en 2013, avant de jeter l’éponge deux ans plus tard. Elle avait par la suite proposé un service de batterie à la demande ,sous la forme d’un bridage logiciel sur sa Model S60 « Premier Prix », dont la commercialisation s’est arrêtée en 2017.

des stations services pour voitures electriques
© Renault Better Place

Un avenir incertain pour les stations de rechange de batteries

Le principal avantage de ces stations est de réduire considérablement le temps de recharge des véhicules. Cependant un inconvénient majeur demeure : le manque de compatibilité avec les différentes marques. En effet, une station pourrait proposer la recharge que de voitures d’un seul constructeur, comme Nio, ou bien dans le cas contraire, devrait se doter d’une multitude de batteries différentes. Les coûts d’infrastructures et de main d’œuvre seraient alors énormes.

Autre obstacle à ce développement, celui de l’amélioration constante de l’autonomie des batteries et de l’efficacité des superchargeurs. En effet, lorsqu’on constate la rapidité de certaines recharges, telle que la nouvelle borne ABB capable de recharger n’importe quel véhicule en 15 minutes, on peut douter de l’intérêt de souscrire à un abonnement « Battery as a service ».

L’avenir des stations de recharge de batteries est ainsi compliqué à prévoir. Alors que le marché des véhicules électriques est en plein essor, certains constructeurs misent sur cette proposition innovante, tandis qu’un grand nombre expriment des incertitudes. Affaire à suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page