Les véhicules hydrogène c’est pour quand ?

Hydrogene

L’hydrogène est annoncé comme l’une des grandes solutions du futur pour faire face à la pollution générée par les transports à travers le monde. Mais où en sommes-nous ?

Qu’est-ce qu’un véhicule hydrogène ?

Un véhicule à hydrogène est un véhicule électrique fonctionnant grâce à une batterie et une pile à combustible, alimentée en hydrogène. Il s’agit d’un moyen de transport propre, qui ne rejette aucune émission de Co2.

L’hydrogène est un gaz représentant une source d’énergie illimitée pour la planète. Cependant sa production demeure problématique. Il en existe plusieurs types :

Le vert, écologique, se traduit par une extraction par électrolyse de l’eau par énergie renouvelable. Cette dernière provenant de panneaux photovoltaïques ou d’éoliennes.

Le gris, polluant, représente l’extraction de combustibles fossiles. On parle alors de production carbonée.

On parle également d’hydrogène bleu pour définir une production carbonée mais réutilisée de manière écoresponsable.

Cartoon Hydrogene
©Red!

Les avantages de l’hydrogène

Une fois l’extraction réalisée, l’utilisation de l’hydrogène offre plusieurs avantages considérables :

  • Les entreprises peuvent se doter de leur propre station d’hydrogène et produire leur propre énergie
  • L’autonomie des véhicules à hydrogène est quasi double de celle des électriques classiques
  • La rapidité de recharge : le véhicule recharge sa pile à combustible en moins de 10 minutes, ce qui prolonge instantanément l’autonomie de la voiture.
  • Le poids du véhicule est nettement diminué : plus besoin de batteries Lithium ou Plomb, qui demeurent assez lourdes

Besoin d’un véhicule électrique de proximité ?

N’hésitez pas à contacter l’un de nos spécialistes au 01 42 56 11 40

Les inconvénients de l’hydrogène

  • C’est une technologie encore très onéreuse : coût de production, installation des bornes de recharge
  • Aujourd’hui, la production est encore majoritairement polluante, via l’extraction de combustibles fossiles
  • Les véhicules à hydrogène sont plus complexes que les électriques classiques, la fiabilité est ainsi moins assurée
  • Le gaz est très inflammable et dangereux

Où en sommes-nous en France ?

En France l’offre reste très limitée, avec deux modèles existants qui sont la Hyundai ix35 FCEV et la Toyota Mirai dont les prix oscillent entre 70 000 et 80 000 euros. Les infrastructures peinent aussi à se développer avec 29 stations de recharge sur le territoire.

L’Etat a alloué en 2020 un plan de 7 milliards d’euros de soutien à l’hydrogène ciblant 3 objectifs : la décarbonisation de l’industrie, la R&D dans le secteur et le développement des mobilités lourdes à l’hydrogène.

Ce projet Horizon 2030 permettrait d’économiser plus de 6 Mt de CO2, soit l’équivalent des émissions de la ville de Paris, et de créer entre 50 et 150 000 emplois en France. L’hydrogène devrait ainsi considérablement se développer dans la prochaine décennie, mais sa présence dans l’automobile soulève un gros point d’interrogation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page