Macron – Le Pen : Qui a le meilleur programme pour la mobilité électrique ?

MacLepen

Prix du carburant, prime à la conversion ou bonus écologique… le transport est au cœur des problématiques des Français. Voici les mesures phares annoncées par les deux candidats.

Prix du Carburant

Face à la hausse impressionnante du prix des carburants, le gouvernement a instauré une baisse de 15 à 18 centimes d’euros par litre jusqu’à fin juillet. Par la suite, Emmanuel Macron entend apporter une aide spéciale aux foyers modestes et conducteurs de longs trajets. Marine Le Pen propose de baisser la taxe actuelle de 20% à 5,5%, sur tous les carburants et pour tous les automobilistes.

Limitations de vitesse

Marine Le Pen souhaite revenir à la limitation de 90km/h sur les routes. Cependant, elle comme Macron, partagent le même avis sur le rôle des régions à ce sujet. Ces dernières disposent d’un libre choix d’instaurer des limitations supplémentaires pour des routes jugées dangereuses.

limitation routes departementales 80 kmh © Nicolas Duprey CD 78

Besoin d’un véhicule électrique de proximité ?

N’hésitez pas à contacter l’un de nos spécialistes au 01 42 56 11 40

Prix des péages

L’opposition entre les deux candidats est totale. Le Président-Candidat affirme être fier du service autoroutier national, orchestré par plusieurs concessionnaires privés. A l’inverse, Marine Le Pen souhaite renationaliser l’ensemble des autoroutes, dans le but de baisser de 15% le prix des péages.

Les Zones à Faibles Emissions

L’émergence de ZFE en centre-ville fait partie intégrante de la politique urbaine imaginée par Macron. Dans ce sens, il désire instaurer ces zones au sein de toutes les villes de 150 000 habitants d’ici 2025

Le Pen quant à elle, souhaite supprimer intégralement ces zones, qui seraient « des facteurs de discrimination sociale. »

ZFE action climat
source : Réseau Action Climat

Aide à l’achat d’un véhicule électrique

Les deux candidats sont favorables à l’accompagnement des particuliers dans leur transition écologique. Tous deux souhaitent conserver le bonus écologique.

Lepen souhaite élargir ces aides aux véhicules hybrides, et propose un prêt de 1000 € à taux zéro pour la conversion au bioéthanol.

Macron quant à lui, suggère l’instauration d’un plan Leasing public à 100€/mois, qui permettrait aux foyers les plus modestes et aux étudiants de rouler en voiture électrique à prix attractif.

Il souhaite continuer d’aider les entreprises privées dans l’achat de véhicules propres, Mme Le Pen n’a rien évoqué à ce sujet.

Promouvoir la construction du Made in France

Le gouvernement actuel, avec notamment l’instauration d’un « airbus de la batterie » vise le développement d’usines de semiconducteurs et de batteries sur le marché français. Ainsi, plusieurs centres de fabrication devraient voir le jour dans les Hauts de France d’ici 2023.

La souveraineté nationale dans la construction de véhicules automobiles est également chère à Marine Le Pen, qui souhaite créer des zones franches et aider considérablement l’industrie française dans la recherche technologique de solution propre.

Gigafactory Tesla
Projet de Giga Factory Tesla en France

Conclusion

Les deux candidats proposent de nombreuses mesures pour la mobilité des Français. Alors que Macron est déterminé à développer l’industrie électrique en priorité, Lepen semble davantage concernée par le pouvoir d’achat des conducteurs et le développement de l’hydrogène.

Enfin, plusieurs terrains d’entente essentiels sont présents, tel que le déploiement massif de bornes de recharge à travers le pays, les aides à l’achat et le soutien de l’industrie automobile française.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page