Quelles sont les mesures des candidats à la présidentielles pour la mobilité électrique ?

1649084773901370

Dimanche prochain, les Français seront appelés à élire le futur dirigeant de l’Etat. Bien que l’environnement soit au cœur du débat politique, les programmes en matière de transport durable divergent.

Voici les principales mesures annoncées :

Marine Le Pen (Rassemblement National)

  • Investir massivement dans la filière hydrogène
  • Intégrer les véhicules hybrides dans la catégorie des véhicules propres
  • Instaurer un prêt à 1000 euros pour la conversion au bioéthanol
  • Supprimer les zones à faibles émissions

Éric Zemmour (Reconquête)

  • Développer l’électrique et l’hydrogène pour les transports en commun
  • Supprimer les zones à faibles émissions
  • Supprimer le permis à point
  • Rétablir les 50 km/h en centre-ville et 90 km/h en route secondaire
  • Allonger la durée de validité du contrôle technique de 2 à 3 ans

Besoin d’un véhicule électrique de proximité ?

N’hésitez pas à contacter l’un de nos spécialistes au 01 42 56 11 40

Valérie Pécresse (Les Républicains)

  • Interdire la vente de véhicules neufs thermiques ou hybrides à partir dei 2035
  • Décaler la mise en place des zones à faibles émissions
  • Instaurer un prêt à taux zéro pour l’achat de véhicule électrique ou hybride
  • Créer une location de voiture à 1 euro par jour pour les demandeurs d’emplois

Emmanuel Macron (La République en Marche)

  • Mise en place d’un plan de leasing à 100€ mensuel de véhicules électriques pour les foyers modestes
  • Accompagner les PME à réaliser leur transition écologique de flotte
  • Créer une clause de revoyure en 2028 concernant la possibilité de conserver les moteurs thermiques après 2035

Anne Hidalgo (Parti Socialiste)

  • Instaurer un prêt à taux zéro pour l’achat de véhicule électrique
  • Sortie du diesel à Paris en 2024
  • Développer les bornes de recharges et stations hydrogène

Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France)

  • Développer les transports en commun propres
  • Supprimer les zones à faibles émissions
  • Remplacer les 10 millions de véhicules les plus énergivores d’ici 2032 grâce à un bonus-malus
  • Rendre gratuites les autoroutes autour de l’Ile de France
  • Supprimer le permis à points
  • Rétablir les 90 km/h en route secondaire

Yannick Jadot (Europe Ecologie Les Verts)

  • Interdire la vente de véhicules thermiques neufs en 2030
  • Prime annuelle de 1000€/an par salarié pour financer les trajets domicile/travail
  • Pass pour jeunes avec accès illimité au train, covoiturage et vélo
  • Plan d’autopartage de véhicules électriques en zones rurales

Fabien Roussel (Parti Communiste Français)

  • Augmenter la prime à la conversion jusqu’à 10 000 euros pour les classes défavorisées
  • Mise en place de la gratuité des transports publics
  • Investir 6% du PIB (contre 2% actuellement) pour la décarbonisation de la mobilité
  • Obliger les constructeurs à installer sur les véhicules un système d’aspiration de particules de freins

Jean-Luc Mélenchon (La France Insoumise)

  • Instaurer un service public des bornes de recharge électrique
  • Développer le rétrofit et les carburants propres
  • Mise en place du malus au poids, notamment visant les SUV (qui ne sont pas concernés par la mesure actuellement en place)
  • Supprimer les zones à faibles émissions

Philippe Poutou (Nouveau Parti Anticapitaliste)

  • Instaurer la gratuité des transports en commun et développer les lignes à travers le territoire

Jean Lassalle (Résistons)

  • Développer les différents carburants mais ne pas sanctionner ou baisser l’usage du diesel et de l’essence
  • Supprimer le permis à point
  • Rétablir les 90 km/h en route secondaire
  • Baisse du temps de suspension de permis de 36 mois à 6 mois

Nathalie Arthaud (Lutte Ouvrière) n’a mentionné aucune mesure concernant la mobilité électrique à ce jour.

Sources : BFM TV, Avere France et Automobile Propre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page